jeudi 29 juin 2017

Housse de coussin

Bonsoir, 

Je viens tout juste de terminer cette petite broderie Hardanger qui finalement agrémentera la housse d'un coussin de 30 cm x 30 cm environ.
Au départ, cela devait être juste un petit napperon mais comme j'ai utilisé du coton perlé un peu plus fin, les dimensions en ont été réduites.

Tissu en lin très agréable à broder et coton perlé blanc n°8 pour les points de passé plat, le feston de la bordure puis du n°12 pour les barrettes et les étoiles de Madère.
J'ai tout de suite aimé l'élégance de ces motifs.

Détails du centre de la broderie : une Grande Roue avec ses 24 segments.
Cette Grande Roue s'obtient en faisant un mélange du point de l'Edelweiss et de celui de la croix de Malte.

C'est un petit modèle qui m'a quand même demandé pas moins de 15 heures de travail !!!

dimanche 25 juin 2017

Princesse Barbie

Bonjour,

Petite cousette de l'après-midi à l'ombre pour miss Barbie ! 
Hier, j'ai retrouvé du tissu moiré couleur Bordeaux en faisant un peu de rangement.
 Comme il y en avait suffisamment, je me suis dit que cela ferait une nouvelle robe de princesse pour que ma petite Léna puisse encore se raconter de belles histoires en jouant avec ses poupées Barbie ...
De nouveau, pas de patron pour cette robe toute simple : un grand rectangle froncé, cousu au bustier. L'ensemble est fermé à l'aide d'un bouton "pression" en métal blanc, cousu à la main, plus petit (5 mm) donc plus discret qu'un bouton pression utilisé avec la pince Kam ! 

Ne pas oublier le petit noeud assorti dans les cheveux !

Ni le gros noeud dans le dos, cousu à l'endroit de la fermeture du bustier.

mercredi 21 juin 2017

Du vert pour ce flamant rose ...

Bonjour,

C'est avec un jour de retard que je participe au défi du mois de juin de Mamylor dont le thème était le vert sous toutes ses formes (ver, vers, verre, vair...)
Je m'en tiendrai à la couleur.

J'adore cette couleur depuis toujours et j'aime bien en porter !
Elle fait partie intégrante de moi puisque mes yeux sont verts, d'un vert soutenu mais changeant. 
Pour avoir une petite idée de la symbolique du vert, c'est par ici !
Un dicton dit "Les yeux bleus vont aux cieux, les yeux gris au paradis, les yeux verts en enfer et les yeux noirs au purgatoire" 
Voilà ce qui m'attend alors !!! 😉 
Si le vert symbolise la vie et la nature, il peut aussi représenter la mort et la putréfaction surtout s'il y a des teintes de jaunes dans sa composition (comme les yeux du serpent par exemple !). 

Pas de vert au théâtre, cela porterait malheur !!
Molière portait du vert sur scène, le jour de sa mort… La gravure provient du "Plutarque Français" de Mennechet (1837)
L'origine de cette croyance remonte probablement au Moyen-Age, où l'on utilisait de l'oxyde de cuivre pour teindre les costumes en vert. Ce composé chimique étant très toxique et de plus très instable en présence d'humidité, il aurait été à l'origine de nombreuses intoxications, voire de morts de comédiens.
 La réputation de la couleur verte ne s'est pas améliorée avec la légende autour de la mort de Molière qui serait décédé sur scène en jouant son "malade imaginaire" ! 
Certains diront que cette affirmation est doublement fausse puisqu'il portait du rouge pour ce rôle et qu'il ne serait mort qu'après la représentation ! 
Mais il n'en fallait pas plus pour conforter la croyance populaire.

Par excellence, le vert est la couleur de l'indécision, le visage du destin. 
L'une de ses symboliques est celle d'une partie en train de se jouer : pelouses des terrains de sport, tapis des joueurs de cartes, tables de ping-pong, tapis verts des conseils d'administration où se décide l'avenir des entreprises... 
Le vert incarnait la chance, donc la fortune et l'argent bien avant l'apparition du billet vert, le dollar !!
Résultat de recherche d'images pour "billet vert"
Il ne faut pas oublier l'habit vert de l'Académie Française porté par ses membres lors d'événements importants.

Longtemps maléfique, le vert a été revalorisé par nos sociétés contemporaines, en allant jusqu'à symboliser la liberté.
 La carte verte américaine "Green card" s'apparente à un visa de long séjour aux USA ce qui implique de nombreuses facilités au quotidien pour toute personne souhaitant vivre et travailler là-bas.
Que dire de notre carte vitale, de nos attestations d'assurance, vertes elles-aussi ? 
Dans nos villes, depuis le XIXème siècle industriel, le besoin de vert se fait sentir ! L'Angleterre victorienne est la première à aménager des parcs, des jardins, des allées vertes. 
Ne dit-on pas d'ailleurs "se mettre au vert" quand le besoin de nature se fait sentir ?
Et pour nos enfants, rien de mieux qu'une "classe verte" pour entrer au contact de la nature.
Dans nos villages, on parle maintenant de "coulées vertes" pour rejoindre les centres bourgs en empruntant des chemins piétonniers aménagés.
Il y en aurait encore beaucoup à dire !

Après ces divagations "littéraires", passons au concret ! Pour illustrer le vert, j'ai choisi de broder ce flamant rose sur un fond vert.
Ces broderies sur tambour sont très tendance en ce printemps 2017.




J'ai trouvé le modèle intitulé "Evasion tropicale " dans le dernier numéro du magazine "Mollie Makes" auquel je suis abonnée depuis sa création car j'aime beaucoup tous les DIY qui sont proposés.

Je n'avais pas de tissu vert clair alors j'ai opté pour ce vert plus foncé et j'ai utilisé des couleurs bien "pétantes".



Je me suis bien amusée à broder ce petit "tableau" très estival.
Les plumes sont réalisées au point de picot et les fleurs au point d'araignée. 
Cela donne ainsi du "volume".
Il faut aussi connaître les points de base comme le point arrière, de bouclette, de picot, de noeud et de chaînette ...

Les flamants roses sont vraiment partout cette année !
Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ce coupon de tissu trouvé chez Eurodif !!

Il ne me reste plus qu'à accrocher ce petit tableau.
A bientôt.

jeudi 15 juin 2017

Les tawashi, ou l'art du ménage à la japonaise !



 Bonsoir,

Je viens de terminer trois éponges Tawashi et je suis assez contente du résultat. De plus, cela ne demande que quelques heures pour la réalisation.

Cela faisait un moment que l'idée me trottait dans la tête, car j'aime bien tout ce qui vient du Japon en général. Et puis, quand on peut faire un petit geste pour la planète, c'est plutôt bien, non ?
De quoi s'agit-il alors ?
Ce sont des lavettes "écologiques" faites main, crochetées ou tricotées en acrylique (de préférence) pour nettoyer la vaisselle... sans avoir à utiliser trop de produits. 
Elles peuvent aussi servir pour la douche si l'on souhaite un massage tonique !
On peut aussi les tisser avec de vieux collants, des bas... voir le tuto ici
Je trouvais cela un peu tristounet de faire ces petites lavettes bien ordinaires quand je suis tombée par hasard sur ces deux modèles trouvés dans le magazine Prima.



J'ai donc acheté, sur Internet, 5 pelotes de laine acrylique qualité "Rico Creative Bubble" de Rico Design chez Déco et Fête
Il y en a vraiment de toutes les couleurs pour faire des tas de tawashi en fleurs, fruits, animaux... selon ses envies !
Cette "laine" à l'avantage de se laver en machine à 60°. Ces éponges sont donc réutilisables sans problème.
Comme vous pouvez le voir, j'ai pris des couleurs basiques, vives et brillantes.
J'ai utilisé un crochet n°3.5 (au lieu du n°4 préconisé).


La fraise et la pastèque peuvent aller dans la cuisine pour la vaisselle.
 Seules les explications de ces deux fruits sont dans le magazine Prima.

Et le troisième, l'ananas, me direz-vous, d'où sort-il ? 
Normalement, le modèle se trouve dans le petit livre ci-dessous. 
Je regrette de ne pas l'avoir acheté. 
Mais bon, ce sera pour une prochaine fois. 
Il fallait donc que je trouve une solution car j'avais vraiment envie de crocheter un bel ananas.
 Lui ne servira pas pour la vaisselle mais plutôt pour la douche !!

Creative Bubble couv Rico Design

Ni une, ni deux, je farfouille sur internet et je tombe sur le blog de Barnabé aime le café où j'ai trouvé le modèle d'un superbe ananas fait au crochet.
J'ai un peu bidouillé les explications pour faire un format plus petit et pour que cela devienne un tawashi.
On commence par le dessous de l'ananas !




Je lui ai crocheté 6 feuilles que j'ai réunies à la base, en faisant une attache de 12 mailles en l'air au milieu, comme sur les deux autres fruits. 
Je suis très contente car je le trouve bien réussi !!

Il est conseillé d'humidifier vos éponges, de les mettre en forme et de les laisser sécher avant de les utiliser.

A bientôt




mardi 6 juin 2017

I'm a Barbie girl ...

Bonjour,

Ce matin, je me suis mise à la couture, vu la météo venteuse et pluvieuse, pour confectionner quelques robes pour les poupées Barbie de ma petite fille.
 Elle admire celles que j'avais faites pour ma fille il y a bien longtemps (les deux premiers modèles : la robe de mariée et la robe de soirée, ainsi que la jupe tout en bas de l'article). 
 Je lui avais promis que je lui en ferai d'autres lorsque j'aurai le temps.
C'est chose faite !
Cela me permet de participer au défi du 10 juin prochain de Ciboulette par la même occasion.
En général, lorsque je couds des vêtements pour les poupées Barbie, j'utilise des bouts de tissu qui me restent ou je recycle des vêtements !! 
J'ai fait du tri dans mes vêtements d'été il y a quelque temps et j'en ai gardé quelques uns avec l'idée qu'ils pourraient me resservir ! 
Aujourd'hui, j'ai fait seulement deux robes (et oui, c'est petit et ça prend du temps !!!). 
Je n'ai pas utilisé de patron, je me suis juste servie des robes ci-dessous et j'y suis allée à l'improvisation !!



Cette robe blanche a été faite dans une chute de rideau que j'avais doublée avec un bout de tissu en coton blanc et celle ci-dessous dans un reste de tissu brillant qui avait servi pour un déguisement de Carnaval.



Robe confectionnée dans l'un de mes chemisiers d'été blanc avec des fleurs marron ! Je me suis servie de la patte de boutonnage que j'ai utilisée pour l'ouverture sur le devant ! Bien pratique pour des petites mains !


Là encore, j'ai utilisé un autre chemisier blanc avec de la broderie cette fois.
Je n'ai pris aucun modèle, j'ai cousu à l'inspiration en disposant le tissu sur la poupée !!

De nouveau, je me suis servie des pattes de boutonnage : une pour fermer le bustier et une autre pour attacher le dessus d'épaules.
C'est pratique !





Cette jupe a été faite avec des chutes de broderie anglaise de différentes couleurs que j'avais assemblées pour faire une jupe élastiquée à la taille. 
Le haut a été fait au crochet (doubles brides).
 La prochaine fois, j'essaierai de me lancer dans la confection de pantalons en tissu jersey et de petits hauts. 
Plus c'est petit, plus c'est minutieux et plus ça demande de patience !!


Et voici deux autres robes que j'avais cousues l'été dernier : la première dans une chute de tissu Vichy rose agrémenté d'un ruban à strass et la deuxième dans un morceau de tissu de l'un de mes petits hauts d'été que j'avais transformé car je n'aimais plus le volant du bas.
Avec moi, rien ne se perd !


Et pour finir, deux tenues d'hiver en tricot : un pull Jacquard avec son cache oreilles assorti et une robe de soirée en laine jaune complétée par une laine duveteuse.

Comme vous pouvez le constater, j'adore coudre mais aussi tricoter ces petits vêtements  !!

jeudi 1 juin 2017

Sac à sacs

Bonjour,

Comme il est urgent de trier et de ne plus gaspiller, j'ai pris l'habitude de garder les petits pochons plastiques (de plus en plus rares heureusement !!) distribués dans les magasins pour les réutiliser plus tard en guise de sac poubelle ou pour un autre usage.
Ce sac à sacs en tissu Vichy rouge agrémenté de broderie Suisse va rejoindre la cuisine d'une cousine dès samedi prochain. 
Elle avait beaucoup aimé l'aumônière à bijoux que j'avais faite en Vichy bleu marine (voir article du 29/03/2017) décorée de broderie Suisse également. 
J'ai eu l'idée de ce sac à sacs en voyant le tissu chez Eurodif, car toute sa déco de cuisine est dans les tons rouges.



Sac de belle taille d'environ 43 cm x 24 cm obtenu après avoir découpé un carré de 50 cm x 50 cm dans mon tissu.
Après avoir effectué la broderie, j'ai plié en deux mon morceau de tissu endroit contre endroit puis j'ai cousu le bord supérieur en laissant 2 ouvertures d'environ 1.5 cm (pour y glisser l'élastique). J'ai ensuite replié chaque côté sur environ 3 cm sans oublier d'y mettre l'attache puis j'ai cousu. J'ai obtenu ma coulisse en cousant à environ 1.5 cm de la première piqûre.
J'ai ensuite glissé l'élastique que j'ai cousu à la main de façon bien solide puis j'ai fermé la coulisse en faisant quelques points invisibles à la main. 
Je me suis inspirée d'un modèle vu dans un catalogue. 
La seule différence se trouve dans la taille de mes carreaux qui font 1 cm de côté alors que ceux du modèle font 0.5 cm de côté.
Mon sac est donc un peu plus grand que le modèle initial, que de toute façon, je trouvais un peu petit à mon goût.
 Je n'ai pas eu besoin de diagramme vu que les points sont simples à réaliser lorsqu'on a déjà fait de la Broderie Suisse.
La bande centrale est faite de 4 blocs de point Marguerite avec du coton perlé 304 n°5 doublé. Le motif central est fait avec du coton perlé blanc n°5 pour le point de suture triangulaire et le point de crocus. Les points d'attache (double croix et croix simple) sont en coton blanc n°8.


J'ai utilisé du coton perlé blanc n°8 pour les points d'ancrage, du coton perlé rouge 304 n°5 pour le point de suture triangulaire et carré. Pour le point de crocus, j'ai pris du coton perlé blanc n°5 pour donner du relief.

J'ai découpé une bande de tissu de 4 cm x 16 cm pour réaliser une attache de 1 cm x 8 cm une fois repliée afin d'accrocher le sac là où l'on veut.
J'ai découpé 2 élastiques de 22 cm chacun que j'ai introduit dans chacune des coulisses (bas et haut du sac).

Voilà le sac terminé et rempli de pochons plastiques pour se rendre compte de sa taille réelle.


Vive la broderie Suisse tellement facile et rapide à réaliser ! Ce sac a été fait broderie et couture en moins de 6 heures !

tissus.net

Libellés

5 aiguilles (3) accessoire (48) amour (3) Antilles (2) antistress (1) architecture (2) art (2) automne (3) Barbie (7) bébé (19) bien être (2) bois flotté (4) bord de mer (7) bouquet (2) Bretagne (3) bricolage (29) broderie (23) broderie Suisse (3) cadeau (36) calme (2) campagne (4) carte (4) chaleur (1) chambre (8) chambre d'hôtes (1) château (1) Christmas mood (7) Cilaos (1) cocooning (5) coiffe (2) collage (2) coloriage (1) copain (1) couleurs (1) coup de coeur (7) coup de froid (4) cours (1) couture (64) couture enfant (11) crochet (11) cuisine (11) culture (4) danse (1) décoration (35) défi (3) dentelle (4) détente (5) DIY (44) douceur (14) écologie (1) encadrement (1) escapade (7) été (8) éveil (1) exposition (1) farniente (2) fête (2) fil de fer recuit (9) fil papier kraft (3) fille (2) fleurs (5) folie (1) fruits frais (1) garçon (1) gourmandise (3) Halloween (1) Hardanger (9) Histoire (2) hiver (9) home sweet home (3) Islande (1) jardin (8) jardinage (1) jouet (4) laine (4) lavande (4) layette (6) lecture (9) macramé (2) mer (1) Moyen Age (1) musée (2) naissance (3) nature (4) Noël (3) Normandie (1) origami (1) papier (1) patience (5) pâtisserie (10) patrimoine (4) Pergamano (4) photo (3) plage (2) plante (1) pliage papier (4) plume (1) point de croix compté (5) polar (7) poterie (1) poupée (6) princesse (2) recette (1) recyclage (1) rivière (1) robe (2) roman (2) sac (1) salle de bains (1) scandinave (6) scrapbooking (11) simili cuir (1) T-Yarn (2) technique (1) textile (1) tisane (1) traditions (2) tricot (13) tricot enfant (17) trousse (6) tuto (16) vacances (11) vannerie (1) Vendée (2) vêtement femme (1) voyages (3) wax (1) zen (3)