samedi 4 juin 2016

Coup de coeur n°5

Bonjour,

Je viens de terminer le dernier roman de Pierre Lemaître, qui avait obtenu le prix Goncourt 2013 avec son roman "Au revoir là-haut" qui avait pour cadre la Première Guerre mondiale.
Dans ce nouveau roman, l'action se situe à notre époque. 
Pierre Lemaître renoue avec le polar.

Voici un roman noir qui s'attache surtout à la psychologie des personnages car il n'y a pas de suspense à proprement parlé puisque le coupable est connu dès le début.
Le décor est planté : Beauval, une petite bourgade rurale, au coeur de la forêt, où tout le monde se connaît mais s'épie aussi avec des tensions, des jalousies, la peur du chômage... 
Tout commence avec la mort d'un chien puis avec la disparition d'un garçonnet de 6 ans. Son meurtrier est Antoine, un ado de 12 ans.
Dans le village, le doute s'installe : la disparition brutale et inexpliquée du petit Rémi questionne : cet enfant a-t-il été enlevé, a-t-il fugué ou pire encore ? Qui peut bien être l'auteur de cette disparition ? Tout le monde est suspect ou presque...
Et la venue soudaine de la terrible tempête de décembre 1999 va encore plus plonger le village dans l'effroi mais peut être aussi faire changer le cours des choses pour le meurtrier.
 Antoine va nous entraîner dans les trois terribles journées d'attente précédent son arrestation par les gendarmes qu'il redoute plus que tout. 
 Des sentiments contradictoires comme la culpabilité, la honte, le chagrin, le remord, les doutes vont tour à tour le submerger.
L'auteur réussit néanmoins à nous faire éprouver de l'empathie pour ce jeune garçon assassin un jour d'égarement impardonnable. 




J'ai aimé ce livre, qui traite d'un sujet grave, à l'écriture fluide et agréable même si au final il m'a mise mal à l'aise car le dénouement ne m'a pas convaincue et m'a un peu déçue par son "immoralité" si je puis dire. 
C'est un livre dérangeant, surprenant voire déroutant, ce que l'auteur a sans doute fait de façon intentionnelle.

tissus.net