mercredi 8 avril 2015

Cuisine


Je me lance à publier cette petite recette assez originale et que j'avais envie de (re)faire depuis un bon moment mais quand je me décidais les fleurs de pissenlit n'étaient pas (ou plus) au rendez-vous ! Il faut qu'elles soient bien grosses et épanouies !
J'ai donc ramassé ces fleurs de pissenlit qui sont superbes en ce moment  (toujours pendant mon week end dans la campagne angevine) et j'ai pu réaliser une gelée au bon goût de miel ! Je pensais en avoir cueilli beaucoup mais une fois pesés j'avais seulement 200 grammes de pétales !!!!! 
J'ai seulement obtenu 4 petits pots, ce n'est pas beaucoup mais bon, c'est toujours sympa et ça change des confitures aux fruits !!


Enlever les sépales et ne garder que les pétales bien jaunes et le coeur non butiné si possible ! Faire macérer dans 1/2 litre d'eau avec 1 citron et/ou 1 mandarine coupés en rondelles en gardant le zeste (bio de préférence) pendant une bonne heure. Ajouter 200 grammes de sucre à confiture. Attendre que ce dernier soit bien fondu.  Pour une meilleure prise, ajouter 2 grammes d'Agar-Agar (gélifiant végétal). Porter à ébullition puis cuire pendant 7 à 8 minutes. Filtrer pour récupérer le jus. Mettre dans des pots ébouillantés au préalable puis retourner sur le couvercle pendant que la gelée refroidit.

Il n'y a plus qu'à déguster !!
 

Pour Pâques, j'ai essayé cette année de me lancer dans la réalisation d'une "Forêt Noire" avec 2 biscuits différents (plutôt que de découper la Génoise en 2, ce qui est toujours assez compliqué) . Celui du dessus est une génoise traditionnelle au chocolat noir et celui du dessous est un gâteau fait de pâte d'amande et de chocolat noir sans farine (moins souple que l'autre hélas !!) avec cerises noires Amarena et Chantilly au milieu. Le tout recouvert de Chantilly et de copeaux de chocolat noir.
Ne restait plus qu'à décorer avec des petites figurines en chocolat Belge blanc !!
Joyeuses Pâques


Pat'Scrap 6


Week end de Pâques dans le Maine et Loire ! 
Promenade dans l'île de Béhuard  entourée par La Loire et l'un de ses bras, la Guillemette, qui a la particularité de se retrouver entourée d'eau lors des crues !



JPEG - 657.2 ko
Cette « petite cité » de caractère au patrimoine de l’Unesco est posée au milieu de la Loire, et entourée de vignoble.





Bâti sur un rocher volcanique situé dans une île de la Loire, le sanctuaire de Notre-Dame de Béhuard fut construit au XVIe siècle par le roi Louis XI, neveu du Roi René d’Anjou. Le futur roi aimait venir se recueillir à Béhuard. Sauvé miraculeusement de la noyade à l’âge de 20 ans, il fit le vœu de construire une église à Notre-Dame. Promesse qu’il réalisa 25 ans plus tard, en 1469.


Un sentier fait le tour de l’île, et permet d’admirer la « Coulée de Serrant » (vignoble historique) et les rives sauvages de la Loire.
Double page réalisée avec les photos des bords de Loire dans l'île de Béhuard.