mercredi 8 août 2018

Lectures estivales...

Bonjour,

Et voilà, j'ai encore dévalisé la bibliothèque de mon village ! 
Ceci est la sélection des livres que je me suis donnée à lire pendant ces deux mois d'été !
 Il y a des nouveautés et des livres plus anciens que je n'avais pas eu le temps de lire ou qui n'étaient pas disponibles.
J'ai essayé de faire un mélange des genres pour varier un peu les plaisirs : 5 romans et 3 polars (on ne se refait pas !!) plus un livre documentaire d'Inès Peyret " Récupération recyclage à tout faire - 2500 trucs et astuces naturels et écologiques pour ne pas gaspiller" fort agréable à feuilleter et où l'on apprend mille et une choses intéressantes à faire au quotidien !



- "L'archipel du chien" de Philippe Claudel :

Sur la plage d'une petite île au milieu de nulle part, trois cadavres de migrants africains échoués que les notables du village (le maire, le curé, l'instituteur entre autres) préfèrent cacher pour éviter toute publicité négative à l'égard de leur île qui a un juteux projet immobilier à réaliser... Chers à Philippe Claudel, on retrouve des hommes prêts à tout, guidés par leur égoïsme pour sauvegarder leurs intérêts, mais qui ont parmi eux une "âme pure".
J'ai aimé ce roman bien écrit, quoiqu'assez oppressant de par cette impression de vase clos qui met au centre la lâcheté des hommes ! Hélas, terriblement d'actualité, il engage à une réflexion individuelle mais aussi collective sur le drame des migrants mais aussi sur la part sombre qui est en chacun de nous.

-"La fissure" de Jean-Paul Didierlaurent :

Xavier Barthoux, directeur commercial dans une entreprise de nains de jardin, mène une vie bien banale entre son épouse Angèle qu'il n'aime plus vraiment, leur fils Adrien qu'il a de plus en plus de mal à supporter et leur maison de vacances dans les Cévennes. Jusqu'au jour où il découvre une fissure sous la vigne vierge de cette maison ! Dès lors, il n'aura de cesse d'en connaître l'origine et de la colmater...
J'ai tout de suite accroché à ce petit roman façon conte moderne qui se lit vite avec sa touche de fantastique et qui à partir d'un "petit rien" nous entraîne dans de drôles d'aventures et qui nous invite à réfléchir sur nos propres failles !!

-"La belle n'a pas sommeil" d'Eric Holder :

Antoine, la soixantaine, amoureux de la nature, est venu ouvrir une improbable librairie de livres d'occasion au milieu de la forêt. Le lieu est quasi introuvable et sans la mystérieuse Mme Wong, une chinoise venue dont ne sait où, qui lui donne des livres à réparer, il aurait eu vite fait de mettre la clé sous la porte ! Quand la belle Lorraine, une conteuse professionnelle de 30 ans sa cadette va croiser son chemin, son univers va être chamboulé...
Roman à l'écriture poétique, agréable à lire mais dont l'issue est prévisible et qui, à mon goût, manque un peu "d'action".

-"Couleurs de l'incendie" de Pierre Lemaître :

Ce roman est le deuxième volet de la trilogie commencée avec "Au revoir là haut" (j'en recommande vivement la lecture pour tous ceux qui ne l'auraient pas encore lu !) prix Goncourt 2013.
Après le suicide d'Edouard Péricourt qui clôt le premier roman, ce deuxième roman commence par un double drame. Madeleine, l'héritière légitime de l'empire Péricourt va connaître tour à tour une période sombre puis à force d'intelligence, de ténacité... une revanche sur tous ceux qui ont voulu sa perte !
Pierre Lemaître nous entraîne dans cette période on ne peut plus trouble que celle des années trente juste avant le grand embrassement mondial...
Je suis en train de terminer ce deuxième roman (plus de 500 pages quand même !!) et je pense que je lirai le dernier tome de cette trilogie où jusqu'alors on ne s'ennuie jamais !


-"Sang impur" de Hugo Hamilton : 

Roman autobiographique d'un gamin né dans les années 50 dans un milieu un peu miséreux d'une douce mère allemande farouchement antinazie et d'un père irlandais nationaliste et violent. A la maison on parle allemand et gaélique mais il est interdit de prononcer un seul mot d'anglais ! Dans ce contexte culturel compliqué, les enfants Hamilton se sentent un peu bizarres et différents des autres ne serait-ce que par leurs vêtements, lederhosenen bien germanique en bas et pull à torsades bien irlandais en haut !
Tour à tour drôle, cocasse, tendre, douloureux, j'ai tout de suite aimé ce beau livre où le narrateur est un enfant de 10 ans qui ne comprend pas trop le monde qui l'entoure et qui le subit en nous faisant part de ses questionnements, ses révoltes... A lire...

-"Trois heures avant l'aube" de Gilles Vincent :

Trois faits divers, trois parcours de vie cabossés, trois vies brisées voilà ce qui attend la commissaire Aïcha Sadia dans cette nouvelle enquête où nous allons suivre ces trois affaires en simultané jusqu'au dénouement final.
Un récit qui met en mots les maux de notre société actuelle (dérives djihadistes, pédophilie, délocalisation) qui semblent ne rien avoir en commun si ce n'est la perte des valeurs !
Une histoire haletante et très noire pour ce polar social qu'on ne lâche pas avant la dernière ligne ! 

- "Le journal de ma disparition" de Camilla Grebe :

Après avoir lu et beaucoup aimé "Un cri sous la glace" je retrouve avec plaisir Camilla Grebe qui a reçu "le prix du meilleur polar suédois" pour ce nouveau roman ! 
Quel plaisir de retourner en Suède et de retrouver Peter et Hanne (même si Peter disparaît dès le début du livre) ! L'action se passe à Ormberg, petit village paumé de la Suède profonde, où tout le monde semble se connaître et où Malin, une adolescente, a retrouvé le squelette d'une fillette, jamais identifié. 
Devenue une jeune flic ambitieuse, Malin est affectée auprès de Hanne, la célèbre profileuse (qui perd peu à peu la mémoire) et de l'inspecteur Peter Lindgren qui vont reprendre l'affaire. Mais Peter disparaît du jour au lendemain et Hanne est retrouvée blessée et hagarde dans la forêt. 
Jake, un adolescent qui aime se balader seul la nuit dans les bois tombe sur le journal que Hanne a laissé tomber. Il va le lire avec fascination (il renferme les premières impressions de Hanne sur ce cold-case !). 
Malin se retrouve donc seule dans son enquête. Elle est alors appelée sur les lieux du tout premier crime où une nouvelle victime vient d'être découverte !
Se pose alors la question du lien possible entre tous ces crimes. 
Tout au long du roman l'action est décrite à travers les monologues de Malin et Jake.
J'ai bien aimé ce nouveau polar de Camilla Grebe alliant suspense et fluidité d'une écriture dynamique qui ne se perd pas dans les détails, bien ancré dans son époque et plus social que le précédent.

Le jøurnal de ma disparitiøn par Grebe

-"Quand sort la recluse" de Fred Vargas :

Je garde celui-ci pour la fin car mon conjoint l'a lu et n'a pas été emballé plus que ça ! Il l'a trouvé un peu long et moins bien que ceux que nous avions déjà lu de Fred Vargas ! 
En général, nous avons apprécions de façon à peu près égale les polars que nous lisons.
Une nouvelle enquête du commissaire Jean-Baptiste Adamsberg (que j'ai bien aimé dans les romans où il est déjà apparu) et de son adjoint Adrien Danglard  que je lirai donc prochainement...




A bientôt !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez un commentaire